(0)

FAQ

Nous souhaitons la fiche de données de sécurité pour un produit de Premiers Secours marqué CE.

Les produits de Premiers Secours marqués CE de Cederroth sont classés comme dispositifs médicaux conformément à la directive 93/42/CEE. Pour ce type de produit, une fiche de données de sécurité n’est pas obligatoire étant donné que l’utilisation sûre de ces produits est garantie par le respect des exigences imposées par la directive.

Les produits sont-ils inutilisables après l’expiration de la date limite ?

La fonction et éventuellement la stérilité des produits sont garanties pendant le délai de conservation qui se fonde sur des données provenant d’études sur la conservation. Des changements peuvent survenir progressivement une fois la date d’expiration passée, pas d’un jour à l’autre.

Concernant les produits stériles, l’emballage doit être intact pour que la stérilité soit assurée. Cederroth recommande cependant de ne pas utiliser ces produits après la date d’expiration.

Le panneau de Premiers Secours est-il daté (date limite de conservation) ?

Le panneau de Premiers Secours lui-même ne porte pas de date d’expiration, mais tous les produits qui s’y trouvent en ont une. La raison pour laquelle le panneau n’a pas de date d’expiration est qu’il peut être rempli de nouveaux produits, ce qui veut dire que la date change.

Le Stop-Sang de Cederroth contient-il un adjuvant qui accélère la coagulation ?

Non, le Stop-Sang ne contient pas d’adjuvant. C’est la conception du bandage qui rend son usage approprié aussi bien comme pansement compressif que comme protection d’une blessure plus superficielle.

Le Stop-Sang se compose de deux bandages et d’une compresse absorbante fixée sur l’un des bandages. Le bandage sans compresse peut être mis dans une poche sur la compresse pour augmenter la pression sur la blessure lorsque le bandage est enroulé autour de la partie blessée.

Les pansements Cederroth contiennent-ils de la colophane ?

Tous les matériaux des pansements Cederroth sont totalement exempts de colophane.

Certains pansements sont toutefois entourés de papier protecteur. Tout papier peut contenir d’infimes quantités de colophane et, dans ce cas, la migration de la colophane vers le pansement ne peut pas être totalement exclue.

Les pansements Salvequick Bleus détectables peuvent-ils être détectés par des détecteurs à rayons X ?

Ces pansements peuvent être détectés par la plupart des détecteurs de métaux actuellement sur le marché, mais normalement pas par des détecteurs à rayons X.

Comment les pansements doivent être conservés ?

Les pansements doivent être conservés dans un endroit sec, sombre, et à température ambiante.

Les pansements Cederroth contiennent-ils du latex ?

Nos pansements sont totalement exempts de latex. Le papier d’emballage dans lequel se trouvent les pansements est collé avec une colle à base de latex. Une personne extrêmement sensible à un bref contact avec le latex devrait donc éviter de toucher ces produits.

Les bandes de pansement font exception car elles ne sont pas emballées dans ce type de papier.

Les lingettes Lave-blessure Savett contiennent-elles un conservateur ?

Les lingettes Lave-blessure Savett (Wound Cleanser) ne contiennent aucun conservateur. Le produit est stérilisé au cours de sa fabrication.

Peut-on utiliser des lingettes pour se protéger contre la grippe ?

Pour se protéger contre la grippe, il est recommandé de se laver les mains fréquemment et soigneusement, idéalement en association avec un nettoyant à base d’alcool pour les mains pour compléter.

Les produits Cederroth Alcogel et Savett Safety Skin Cleanser contiennent de l’alcool à 70 %. Ils peuvent donc être utilisés de la même façon qu’une solution désinfectante hydroalcoolique après le lavage des mains.

Que contient la douche oculaire ?

Le liquide est une solution de chlorure de sodium à base d’eau, tamponnée avec du borate de soude. C’est une solution isotonique (même salinité que le corps humain) dont le pH est 7,5.

Que se passe-t-il une fois que la date de conservation de la douche oculaire est dépassée ?

La durée de conservation est déterminée en fonction de la période pour laquelle nous disposons de données sur la conservabilité du produit et qui permet de garantir ses fonctions. Le liquide reste stérile tant que les propriétés barrière du flacon sont intactes.

La douche oculaire a une conservabilité de 4 ans et demi, à compter de la date de fabrication. C’est la durée de conservation la plus longue parmi les produits de rinçage oculaire disponibles sur le marché.

Que recommandez-vous comme température de conservation pour la douche oculaire ?

La douche oculaire doit être conservée entre +2 et +40°C. Cette information est imprimée sur le flacon comme sur le carton.

La douche oculaire Cederroth peut-elle être utilisée chez les enfants de moins de 3 ans ?

La douche oculaire est conçue pour le rinçage externe de l’œil. La solution ne doit pas être avalée en grandes quantités (plusieurs litres). Si le flacon est utilisé pour un jeune enfant, il est difficile de vérifier qu’il n’en avale pas pendant le rinçage de l’œil.

Les jeunes enfants sont plus sensibles à la solution avalée que les enfants plus âgés et les adultes. Le produit n’est donc pas recommandé pour les jeunes enfants.

Si un jeune enfant reçoit une substance dangereuse dans les yeux, il faut commencer le rinçage immédiatement et ne pas hésiter à utliser de l’eau ou tout liquide de rinçage oculaire disponible, y compris la douche oculaire Cederroth, car le risque de lésions oculaires permanentes est plus important que le risque de lésions causées par l’ingestion de la solution.

Pourquoi doit-on ouvrir le flacon de douche oculaire en le détachant de son support mural ?

Le support mural pour le flacon de douche oculaire est conçu de sorte à ce qu’il ne soit pas possible de retirer le flacon du support sans le rompre. C’est aussi un moyen de garantir que le flacon n’est pas déplacé, mais qu’il a une place fixe bien connue de tous au cas où un accident se produirait.

Il n’est pas non plus possible de remettre en place un flacon déjà ouvert, ce qui empêche qu’une solution non stérile soit utilisée.

Pourquoi un flacon de douche oculaire ne suffit-il pas pour rincer pendant 15 minutes comme cela est nécessaire lorsqu’on a reçu une substance corrosive dans l’œil ?

Les flacons de douche oculaire doivent être considérés comme un complément aux installations de douche oculaire permanentes (raccordées au réseau d’eau). Les flacons de douche oculaire ont pour but de commencer rapidement le rinçage. Le débit du flacon doit être suffisamment fort pour rincer efficacement.

Si 500 ml suffisaient pour rincer pendant 15 minutes, le débit serait si faible que le rinçage serait inefficace, et la durée interminable du rinçage aggraverait les blessures. S’il n’existe pas d’installation permanente de douche oculaire, plusieurs flacons doivent être utilisés.

Doit-on retirer ses lentilles de contact avant de procéder au rinçage avec la douche oculaire ?

Les ophtalmologistes recommandent d’essayer de retirer les lentilles aussi vite que possible. Les lentilles souples d’aujourd’hui se composent en grande partie d’eau, c’est pourquoi toutes les substances corrosives solubles dans l’eau se dissolvent aussi dans les lentilles.

Ces substances peuvent ensuite demeurer dans la lentille et attaquer l’œil, aggravant les lésions si elle n’est pas retirée.
La barrière que constitue la lentille peut aussi empêcher la solution de rinçage d’agir efficacement dans l’œil. Protégez vos doigts pour éviter la corrosion lors du retrait des lentilles.

Si la lentille est si corrodée qu’elle colle à la cornée, n’essayez pas de l’enlever vous-même, laissez un médecin s’en charger. N’interrompez pas le rinçage pendant le trajet jusqu’à l’hôpital.

Vos pansements sont-ils hypoallergéniques ?

Les pansements se définissent comme des dispositifs médicaux et, à ce titre, relèvent de la directive 93/42/CEE. Tous les dispositifs médicaux mis sur le marché doivent avoir passé une série de tests montrant que leur utilisation sur la peau est sûre. Si ces critères sont remplis, ils sont estampillés « hypoallergéniques ».

Mais cela ne peut pas garantir qu’un petit nombre de personnes développent une réaction cutanée lorsqu’elles utilisent les pansements, de la même façon que certaines personnes sont allergiques à certains aliments. Toutefois, l’irritation de la peau est souvent de nature purement mécanique et survient lors du retrait du pansement, enlevant la couche supérieure de l’épiderme.

De quoi se compose un pansement et qu’utilisez-vous comme type de colle et de matériaux dans les divers modèles de pansements ?

En général, un pansement se compose d’un film recouvert d’un adhésif uniformément réparti et d’une compresse absorbante placée au centre du film. La surface adhésive est recouverte de deux bandes de papier siliconé qui se chevauchent partiellement. La plupart des pansements sont protégés dans une pochette en papier scellée.

Pourquoi ne doit-on pas garder une douche oculaire entamée, même s’il reste du liquide ?

Lorsqu’un flacon est ouvert, la solution n’est plus stérile. Au bout d’un moment, des bactéries peuvent se développer et provoquer des dégâts supplémentaires.